— L’épisode #16 de la saison 10 d’Angel & Faith s’intitule « Those Who Can’t Teach, Teach Gym » et est sortie le 1er Juillet dernier chez nos amis américains. Cet épisode est la première partie de l’arc éponyme et met en scène Faith et Fred qui enquêtent sur une série de meurtre mystérieux dans une école ! Vous trouverez, ci-dessous, les couvertures et la review de l’épisode. Bonne lecture 🙂

[section label= »Couvertures » anchor= »couvertures »]
Cliquez sur les images pour les voir en taille réelle

[section label= »Preview » anchor= »preview »]

[section label= »Review » anchor= »review »]

Review

Attention aux spoilers ! Vous êtes prévenus

Ce 16ème épisode intitulé « Those Who Can’t Teach, Teach Gym » est la première partie de l’arc éponyme. Ce dernier se déroulera en 3 partie et sera centré sur Faith et Fred, enquêtant ensemble sur des meurtres mystérieux… Notons que le personnage d’Angel est complètement absent de l’arc, ce qui n’est pas pour me déplaire puisque Faith était clairement recalé au second plan depuis le début de la saison. Je suis donc bien content d’avoir une aventure avec uniquement Faith (Et Fred).

Et pour marquer encore plus le fait que l’épisode est centré sur Faith, il démarre directement avec un gros plan sur le visage de la Tueuse, et par une scène d’ouverture très touchante. En effet, Faith emménage dans un appartement vide, et la première chose qu’elle fait est d’afficher une photo d’elle et Giles !

Plus tard, elle retrouve Brandt (le flic) dans un café qui lui confie une mission : enquêter sur des meurtres s’étant déroulé dans une école. Je n’arrive toujours pas à accrocher au personnage du film, je le trouve vraiment en trop et pas attachant du tout. J’ai par contre bien aimé la remarque qu’il fait quant à l’appartement de Faith : « C’est spartiate », en clin d’oeil à ce qu’avait dit Gwendolyn Post dans la saison 3 de Buffy pour la chambre de Faith au Motel.

Toute la partie dans l’école est vraiment pas mal du tout et fait un peu pensé au série TV au lycée, avec les intellos, les filles populaires, les sportifs… On fait donc connaissance de Mary, une fille coincée qui est amoureuse du petit-ami de Meredith, la garce populaire, et de trois filles à l’allure plutôt cool. Elle propose à Mary de la rendre plus forte, et immédiatement, on pense qu’elles sont toutes les trois des vampires…

Plus tard, Fred et Faith vont dans un bar du quartier où des étudiants de l’école ont l’habitude d’aller. Un « beau-gosse » populaire drague Fred qui le repousse. Ce dernier se change en vampire et attaque Fred. Faith arrive à la rescousse et le réduit en poussière. J’ai par contre trouvé qu’il était assez puissant pour un « jeune » vampire.

Au même moment, Mary se fait pourchasser par les trois filles cool qui lui disent qu’elle n’a pas a avoir peur et qu’elles peuvent la rendre plus puissante. On ne sait pas si on doit craindre les filles, ou si au fond, elles sont sympa de vouloir l’aider. Finalement, on ne sait pas ce qui se déroule ensuite et si les trois filles capturent Mary.

Le lendemain, Faith se fait passer pour la nouvelle prof de sport remplaçante pour pouvoir enquêter depuis l’intérieur. La scène tourne rapidement au vinaigre quand Meredit, la garce populaire, lance le ballon dans la tête de Mary, la coinçé. Rappelez-vous, Mary s’était fait pourchasser dans l’école le soir d’avant par les 3 filles cool. Que s’est-il passé ? Où sont les filles ?

L’épisode se termine par un cliffhanger surprenant: Faith encore un cri depuis les vestiaires des filles. Elle surprend alors Mary au dessus du corps ensanglanté de Meredith, morte. Mary jure qu’elle l’a trouvé comme ça. Mais qui dit la vérité ? Est-ce que Mary l’a vraiment trouvé morte ? Mary est-elle humaine ? Ou Vampire ? Où sont les trois filles cool ?

En résumé, cette première partie de l’arc « Those Who Can’t Teach, Teach Gym » est vraiment une bonne surprise. J’attendais pas mal de cet arc, et je ne suis pas deçu. L’histoire générale est bien écrite et la trame générale est pleine de mystère. On se plait à essayer de deviner qui est le tueur (ou les tueurs). A la manière d’un Slasher comme Scream, tous les personnages paraissent louches et nous font douter. J’aime le fait qu’on essaye de deviner qui sont les méchants dans l’école et je suis sûr qu’on risque d’être surpris. Cet arc s’annonce très bien !