Le site SyFy UK a établit un classement des 10 épisodes de Buffy un peu trop sous-estimés par les fans, et donc ceux qu’on oublis trop facilement et qui sont pourtant très bons.

Oubliez Orphelines, Acathla, L’Apocalypse ou encore Un Silence de Mort, et découvrez 10 épisodes qui ne sont peux-être pas aussi puissants et choquants, mais tout aussi bien écrit.

#10 – Disparition sur le Campus

La saison 4 est sans aucun doute la saison où les fans ont un avis le plus mitigé de l’histoire de la série. Et même si Adam n’est sans doute pas le plus mémorable des Big Bads (ou même le plus fort et terrifiant), la saison a quand même des points culminants; Notamment le premier épisode de la saison qui introduit un ennemi-du-jour qu’on a tous adoré détester. Prétentieuse, franche et vampire super bitchy, Sunday est plus que ravis de faire remarquer aux Scoobies leur accablante ignorance face à ce monde effroyable qu’est l’université. C’est un épisode de transition parfait entre deux saisons, résumant l’état d’esprit de cette saison 4.

#9 – Le Mariage de Buffy

Le Mariage de Buffy est l’un des épisode de la saison les plus cul-cul la praline qui peut offrir des moments d’incroyable stupidity et de rire. Pourtant, le point important reste l’émotion que Willow véhicule tout au long de l’épisode dû au départ d’Oz. De ce fait, le sortilège de Willow ricoche et chacun de ses désirs se réalisent. Giles devient aveugle, Alex devient un aimant à démons, et Buffy et Spike veulent se marier, démarrant pour beaucoup le ship* Buffy/Spike.
(*Ship : nom utilisé dans les séries/films pour décrire un couple)

#8 – Effet Chocolat

Une autre idée spectaculairement ingénieuse/hilarante (les adultes mangent du chocolat ensorcelé qui les font agir comme des adolescents) est menée à bien par des interprétations mémorables et bien jouées. Notamment Anthony Stewart Head et Kristine Sutherland et leur personnages, Giles et Joyce, et leur dynamique pendant l’épisode. Les fans réalisent alors qu’ils se ressemblent peux-être plus qu’ils ne l’admettent dans la vraie vie. Cela mènera aussi à un des plus grands fou rire de la série : Quand Buffy apprend que sa mère et Giles ont fait l’amour sur une voiture de police. (deux fois!)

#7 – Pour Toujours…

Orphelines, et c’est compréhensible, est un chef d’oeuvre de la série pour les fans ainsi que ceux qui n’ont jamais vu entièrement la série pour l’incroyable portrait de la mort et de la perte d’un être cher dont il fait preuve. C’est donc normal pour l’épisode suivant, Pour Toujours…, d’être un peu plus oublié et perdu dans la masse. Que ce soit des amis ou de la famille qui vous réconforte (Salut Angel!) ou l’incompréhension et le désespoir de voir l’être qu’on aime une dernière fois (le sort de résurrection de Dawn), l’épisode capture avec perfection l’émotion de la douleur post-choque de la perte de quelqu’un et le fait de continuer sa vie sans elle.

#6 – Un Lourd Passé

L’un des épisodes les plus intenses jamais diffusés car il raconte le passé troublant du principal Robin Wood (Yay) et lui donne autre chose à faire que flirter avec Buffy (Double Yay). Et plus important, l’épisode puise dans le passé torturé de Spike et perturbe la relation entre Buffy et Giles depuis plusieurs saisons. Trahison ! Sentiments ! Et plus encore !

#5 – Anne

C’est très facile d’oublier l’épisode Anne, ou simplement de le zapper en terme de transition entre deux saisons, tant Buffy (et les fans) essaie de s’habituer et s’adapter à un monde sans Angel (ou Sunnydale). Mais l’épisode est un « tout-en-un » : Pleins d’actions, une dimension démoniaque, les personnages grandissent, une super arme que les fans adorent et les cheveux parfaits de Buffy. C’est dur à battre. C’est aussi une des premières fois où Buffy se retrouvent seul pour s’en sortir et cela nous montre à quel point elle est forte.

#4 – Buffy contre Dracula

Ca c’est un départ de saison ! Du titre aguicheur de l’épisode qui a égaillé la curiosité des fans en passant par l’apparition d’une légende de la littérature dans le monde de Buffy, cet épisode a aussi montré le côté sombre et primal de Buffy, et donc, sa force intérieure ainsi que ses répliques piquantes. On attribue un bonus pour avoir fait d’Alex un laquais de Dracula, et le plus grand « What the EUH… » de la saison à l’annonce de la petite soeur de Buffy, sans nous donner d’explication !

#3 – La Soirée de Sadie Hawkins

Il est rare que la série Buffy puise dans les histoires fantomatiques, mais cet épisode de la saison 2 capture la tragédie et la peine de coeur inhérente aux amours interdits. Prenez la destruction du couple Buffy et Angel, la mélancolie de Giles face à la mort de Jenny, ajoutez des flashbacks des années 50 et une pincée de possession magique, et vous obtenez le meilleur de la série Buffy : Intelligent, émouvant et douloureusement beau.

#2 – Voix Intérieures

A l’origine retardé à cause de sa proximité avec les massacres du lycée Columbine aux Etats-Unis, Voix Intérieures utilise un procédé très intelligent (Touchée par du sang de démon, Buffy est contaminée est obtient temporairement le pouvoir de lire les pensées) pour créer une histoire vraiment bien écrite. Bien qu’il y ait quelques passages humoristiques (Buffy découvre que sa mère a couché avec Giles), le coeur de l’histoire est qu’un étudiant au bord du gouffre semble vouloir tuer l’ensemble des étudiants. Cet épisode est à la fois stressant et touchant, surtout quand le rebondissement de l’histoire n’est pas ce qu’il semblait être au départ.

#1 – Connivences

Wow. C’est la réaction générale qu’on les gens après avoir regardé l’épisode Connivences, un épisode qui a reçu de nombreuses louanges, mais qui a été oublié en raison de son manque d’intégration dans la saison et parce qu’il est sans vrai rythme d’écriture en terme de scénario. Mais on peut lui attribuer ce mérite : Le développement des personnages à son maximum grâce à ce scénario divisé en trois partie (Buffy se fait psychanalyser par un ancien camarade de lycée devenu vampire, Dawn est hantée par ce qu’il semble être l’esprit de sa mère, Willow est visitée par le fantôme de Cassie). Cet épisode possède un scénario intelligent et quelques-uns des moments les plus terrifiants et troublants de la série.

Source — via SyFy UK