Depuis quelques temps déjà, l’actrice Juliet Landau, que nous connaissons tous pour son rôle de Drusilla dans la série Buffy contre les Vampires (et Angel), prépare un documentaire sur les vampires intitulé ‘A Place Among the Undead’. Le projet est co-réalisé par l’actrice et son époux, Deverill Weekes, et contient des interviews de Joss Whedon, Tim Burton, Gary Oldman, Willem Dafoe, Anne Rice, Robert Patrick, Charlaine Harris, Steve Niles, Tom Holland et Kevin Grevioux

Aujourd’hui, l’actrice propose aux fans de l’aider à contribuer à son projet en passant par le site Indiegogo, où les fans peuvent donner un peu d’argent pour financer le projet.

[blockquote cite= »Juliet Landau »]“Ce fut un projet incroyablement passionnant à faire. Il est rapidement devenu le documentaire sur les vampires le plus complet jamais réalisé. Il rassemble tous les grands noms du genre… Il transcende l’idée que l’on a du traditionnel documentaire. Il mélange des extraits de films à des interviews. Tout ceux à qui ont a demandé de participé étaient très motivés. En fait, beaucoup de personnes sont venus nous dire ‘J’ai entendu parlé de votre documentaire; vous voudriez bien m’interviewer ?’ Le sujet est si vaste que j’ai décidé de faire ce documentaire en deux parties : « A Place Among the Dead », qui parlera de cette obsession qu’on les gens à propos des vampires, et du risque quand cela va trop loin. Et « A Place Among the Undead » qui se concentrera sur tous les aspects du mythe des vampires ainsi que la Pop culture.”[/su_quote]

Entertainment Weekly : Qu’est-ce qui t’a inspiré à faire ce documentaire sur vampires et leur représentation dans la pop culture ?
Juliet Landau : A chaque fois que je trainais avec des créateurs, réalisateurs et acteurs qui ont touché à cet univers des vampires, j’ai eu les meilleurs conversations. Et je me suis toujours dit ‘J’aimais tellement que les gens voit ça’, toutes les choses qui n’ont jamais été montré, la camaraderie, le sujet vue de l’intérieur. Donc mon idée mijote depuis longtemps, vraiment. Depuis que j’ai fait Buffy en fait. Et mon époux et moi nous nous lançons enfin.

EW : Est-ce que les vampires sont plus intéressants que les autres créatures ? Ou, si tu avais joué un loup-garou dans Buffy, tu serais en train de faire un documentaire sur les loups-garou ?
Juliet : [rires] Je ne sais pas. Ca serait intéressant. Je pense que l’une des choses qui les rend si intéressants est que tous les réalisateurs et scénaristes utilisent le vampirisme en tant que métaphore de la condition humaine. Pour Joss Whedon, le lycée est le cauchemar, par lequel on est tous passé. Anne Rice a écrit ‘Entretien avec un Vampire’ juste après la mort de sa fille à cause d’une leucémie, et elle a créé un enfant vampire vivant pour l’éternité. Kevin Grevioux a dit qu’Underworld était basé sur l’expérience qu’il a eu quand on sort avec quelqu’un avec une autre couleur de peau, donc il a créé deux espèces – l’une vampirique – qui ne s’entendent pas.

Il y a tellement d’aspects qui reflètent notre propre espèce. Et peux-être que c’est pareil pour les loups-garou, mais en tout cas c’est vrai pour les vampires. Je pense aussi que c’est pour ça que notre société est si fascinée par le sujet.

Juliet Landau Joss Whedon A Place Among the UndeadEW : Comment c’était d’interviewer des grands noms du genre ?
Juliet : C’était tellement amusant, notamment de revoir Joss Whedon et de discuter de mon rôle dans Buffy et Angel. Ensuite avec Tim Burton – j’ai travaillé avec lui sur Ed Wood – c’était tout aussi amusant. Ils m’ont raconté des choses que j’ignorais et dont je ne les avais jamais vu parlé à ce sujet. Quant à Willem Dafoe, je ne l’avais jamais rencontré mais c’est un homme charmant. Tout ceux qu’on a interviewé étaient si généreux.

EW : Peux-tu nous parler des récompenses pour ceux qui voudraient contribuer à ta campagne Indiegogo ?
Juliet : Bien sûr. Le 7 Novembre, pour les fêtes d’Halloween, je mangerai au restaurant à Los Angeles, c’est un des premiers lots, très limité. Il y a aussi ce magnifique livre de photographies conçu par Gary Oldman et mon époux Deverill. Gary possède un appareil datant de 1853 et qui fait des clichés absolument fabuleux. Il a prix des photos de Joss Whedon, de Robert Patrick et de moi-même, ainsi que les autres figurants. C’est un livre rare. Ensuite, Georges Jeanty, qui a été le dessinateur des saison 8 et 9 de Buffy a dessin un poster exclusif du documentaire, que nous donneront à un contributeur. Mike Collins, un autre artiste, a également fait un poster pour le documentaire.

EW : Pourquoi as-tu décidé de faire appel à un Crowdfunding (Financement par les fans) ?
Juliet : Mon mari et moi avions commencé par financer nous-même le projet, mais il a évolué au-delà de nos espérances. Il y a tant de personne que nous voudrions inclure et il y a beaucoup de boîtes de production qui aimeraient investir, mais on veut vraiment faire un film pour les fans. Certaines boîtes de prod’ nous demandaient d’enlever telle ou telle partie de notre documentaire, et nous ne voulions pas enlever certains passages que nous jugions trop important.

EW : Quels sont tes projets récents en tant qu’actrice ?
Juliet : J’ai tourné un film en Afrique intitulé ‘Where the Road Runs Out‘, ou je joue une missionnaire. J’ai aussi joué dans ‘The Bronx Bull‘ qui est un prologue et épilogue, le tout en un, de l’histoire de Jake LaMotta. J’y joue une star de cinéma. J’ai aussi participé au livre audio ‘Doctor Who Big Finish‘ où je joue le personnage Romana (qui était joué dans la série par Mary Tamm). C’était génial. Le docteur préféré de mon mari est Tom Baker et il me disait : ‘C’est le meilleur boulot que t’as jamais eu. Tout ce que tu dois faire c’est regarder Doctor Who.’

Vous pouvez en apprendre plus sur le projet de Juliet Landau, A Place Among the Undead sur la page Indiegog, et pourquoi pas participé à son projet en contribuant.

[icons icon= »laptop » color= »#dd3333″ size= »20″] Site Officiel du documentaire
[icons icon= »dollar » color= »#8224e3″ size= »20″] Contribuer au documentaire sur Indiegogo