Les noms des séries télé divisent rarement les spectateurs mais ils peuvent parfois les faire fuir. Si votre charmante comédie familiale porte un nom sarcastique comme Trophy Wife (littéralement “Femme Trophée”), ne soyez pas surpris que votre cible démographique le prenne au pied de la lettre et fuis très loin. (Même cas pour Terriers, Selfie, Crazy Ex-Girlfriend…)

Buffy the Vampire Slayer a duré 7 Jahreszeiten, n’a jamais été sous la menace de l’annulation durant sa diffusion (la raison de son changement de chaîne a eu lieu car UPN voulait voler une série à succès à sa rivale la WB) et a même connue un spin-off très réussi : Engel. La série est acclamée par les fans et a permi de définir l’identité d’une chaîne de télévision malgré la courte durée de vie de la WB. Par tous les critères, Buffy a été un succès.

Excepté peut être ce critère là : Si vous dites à quelqu’un qui n’a jamais regardé la série que Buffy the Vampire Slayer est une des meilleures série dramatique de tous les temps, ils lèveront les yeux au ciel et changeront de sujet pour parler de quelque chose de moins polémique, comme la politique d’immigration par exemple.

Buffy summer the vampire slayerEt si Buffy the Vampire Slayer avait eu un autre nom, aurait-elle connue un succès plus passagé, ne serait-elle pas devenue une série culte, aurait-elle gagné des prix, ou tout simplement aurait-elle été plus facile a conseiller à desnon fans” ? Natürlich, vous pouvez bien imaginer que c’est ce que les producteurs de la chaîne WB ont pensé, voilà pourquoi ils ont tenté de raccourcir le nom en demandant à Joss Whedon de l’appeler “Slayer”.

Joss Whedon a tenu bon, et pas seulement pour éviter la confusion entre la série et le groupe de métal du même nom. Il savait que Buffy the Vampire Slayer était le nom parfait pour sa série. Ce titre reflétait exactement l’esprit de ce qu’il voulait créer.

La série aurait pu avoir un nom plus sérieux ou distingué, mais peu importe l’emballage, la série parlerait d’une jeune fille superficielle, Buffy Summers (Sarah Michelle Gellar), qui découvre que sa destinée est de protéger l’humanité des vampires, démons et forces de l’ombre. Une série dont le ton vacillerait rapidement entre l’horreur, le mélodrame, l’action et la pure comédie. Ce titre implique tout ça, et il suggère aussi que si ce nom ne vous attire pas, c’est que vous ne serez probablement pas attiré par le contenu de la série.

C’est cette balance entre les différents tons que la réalisatrice Fran Rubel Kuzui a totalement occulté dans le film de 1992 basé sur le script de Joss Whedon. Une erreur dont elle aura su se rattraper en devenant productrice de la série. Une série qui a su laisser plus de place à différentes gammes d’émotions, magestiquement incarnées par Sarah Michelle Gellar, Anthony Stewart Head, Alyson Hannigan ainsi que l’ensemble du casting. C’était une série avec peu de moyens, même pour une chaîne de 5e rang aux États-Unis, mais elle n’a jamais eu l’air ridicule malgré les effets spéciaux basiques et les doublures de cascades bien visibles de SMG. Si la série voulait vous faire rire sur une réplique cinglante, elle le pouvait. Si elle voulait vous donner la chair de poule, elle trouvait le monstre le plus perturbant possible. Si elle voulait vous faire pleurer, vous ne pouviez pas retenir vos larmes.

Eines Tages, Joss Whedon a déclaré au New York Time Si j’avais nommé la série ‘Buffy la lesbienne indépendante’, fait des conférences au PBS (ed : PBS est le fournisseur le plus important de programmes télévisés aux stations de télévision publiques américaines) en expliquant pourquoi il faut être féministe, personne ne s’y serait intéressé, et puis ça aurait été chiant. Changer la culture est important à mes yeux, et cela ne peut être fait que par les médiums populaires.

Joss Whedon n’a pas inventé le féminisme à la télévision, ou même le fait de le mélanger au genre fantastique et science fiction (Pendant sa diffusion, Buffy était au coude à coude avec Xena la princesse Guerrière.) Mais il a su créer l’exemple le plus subtil, et l’emballer dans un ensemble divertissant qui inclut un titre qui a surement fait lever les yeux au ciel, mais qui a aussi su en faire sourire certains réalisant alors que c’est surement une série qui est faite pour eux.

Et c’était le cas.

Quelle über — hitfix.com