10.11 Love Dares You, partie 1

10.11 Love Dares You, partie 1

Résumé

Pendant que le côté magique de leurs problèmes est momentanément sous contrôle, Buffy et le gang peuvent enfin s’occuper de leur vie personnelle. La tension monte entre Alex et Dawn, un ancien amour rend visite au petit Giles, Andrew présente de nouveaux amis, et la tueuse se lance dans le Speed Dating ! Et puis le bad guy arrive…

Saison 10 – Épisode #11
Sortie US: 21 Janvier 2015 / Titre : Love Dares You
Sortie FR: Inconnu / Titre : L’amour te provoque (Non-officiel)
Infos supplémentaires
Scénariste : Christos Gage et Nicholas Brendon
Dessinateur : Megan Levens
Coloriste : Dan Jackson
Couvertures alternative : Steve Morris et Rebekah Isaacs
[carousel buttons= »display » arrows= »display » interval= »2″] [panel][/panel] [panel][/panel] [/carousel]

Preview

Cliquez sur les images pour les agrandir

Review de Slayer Revival

Cliquez pour lire la review
On commence ce nouvel arc par une chose étonnante dans le Buffyverse : Le Speed Dating. Depuis la saison 1, on sait que les personnages du scooby gang n’auront jamais de relations normales. Rappelez-vous, c’est Buffy qui l’avait dit à la fin de l’épisode Moloch : « Let’s face it, none of us are ever gonna have a happy, normal relationship ». Voilà pourquoi c’est surprenant que Buffy veuille tenter une chose aussi normale que le Speed Dating, c’est comme si, dans le Buffyverse, c’était inconcevable. Et finalement, on se retrouve dans une situation plutôt hilarante puisque aujourd’hui, tout le monde connait l’existence des vampires, et ces derniers participent même au Speed Dating. Inutile de vous cacher que Buffy est une petite célébrité.

Après cette première scène intitulée « Buffy », on remarque que la deuxième scène est intitulée « Xander & Dawn ». On comprend alors que l’épisode va fonctionner par sorte de mini-scènes dédiées à chaque personnage. Et je trouve l’idée plutôt ingénieuse puisqu’elle nous permet de nous concentrer sur le développement de chacun des personnages du groupe. Ainsi, Buffy, Xander & Dawn, Willow, Giles, Andrew et Spike vont chacun avoir leur temps d’apparition. Ca m’a très vite fait penser aux film Love Actually, New Year’s Eve, ou encore New York, I Love You, qui fonctionnent de la même manière : par scénettes consacrées à chaque personnage.

Par contre, si la plupart des personnages évoluent, c’est encore le point mort pour Xander et Dawn qui n’avancent pas vraiment dans leur relation. Leur storyline passe presque au second rang. Willow retrouve Aluwyn, la déesse en forme de serpent, qui sort un peu de nulle part dans cette saison puisqu’on avait pas entendu parler d’elle depuis un moment. Je trouve un peu dommage le fait d’avoir voulu à tout prix la mettre dans l’épisode car c’est un arc centré sur les relations amoureuses, alors que sa relation avec Willow n’a pas du tout été exploité depuis le début de la saison 9. Du côté de Giles, on retrouve une tête connue du Buffyverse puisqu’il s’agit d’Olivia, l’ex petite-amie de Giles, dans l’épisode Un Silence de Mort. J’ai beaucoup aimé ce passage plein de tendresse, même si au final, je trouve que c’était un peu inutile puisque prévisible. On savait très bien qu’ils n’allaient pas finir ensemble, sachant que le petit Giles a maintenant 12 ans. La seule consolation est de revoir un visage familier. Par contre, il semblerait qu’Olivia travaille en rapport avec l’occultisme maintenant, elle… alors qu’elle semblait quelque peut réticente à l’idée que les vampires et les démons existent (dans la saison 4). D’ailleurs quand il lui a dit : « Oui tout était vrai, pour les vampires et les démons. », elle répond « Effrayant », Giles lui avait dit « Trop effrayant ? », et elle avait finit par dire « Je ne sais pas… » annonçant une possible rupture à cause de ça, d’ailleurs on ne l’a plus jamais revu dans la série depuis. Alors je trouve un peu gros le fait qu’elle travaille dans ce milieu à présent. Mais bon…

Du côté d’Andrew, par contre, c’est une sacré évolution puisqu’il fait ENFIN son Coming-Out ! Oui, mesdames et messieurs, Andrew Wells est bel et bien gay. Et même si beaucoup d’entre nous l’avait compris depuis très longtemps, pas mal de fans de la série pensaient le contraire. Vous avez enfin votre preuve indéniable. Bon, et sinon, oublions le fait qu’il ait bu une potion qui lui font pousser des muscles, je n’ai pas trop compris, ni vraiment aimé cette partie que je trouve tirée par les cheveux.

Enfin, on découvre que Spike se plait dans son nouveau boulot « d’inspecteur de police » des forces surnaturelles. Et je trouve que ça lui va tellement bien ! On dirait que notre Spike a trouvé sa carrière, et j’espère qu’ils vont exploiter ce filon car c’est une excellente idée. Petit clin d’oeil à la série avec les démons qui joue aux cartes en misant avec des chatons 🙂 Yay ! D’ailleurs, gros coup de coeur pour Spike, puisqu’il va adopter les chatons !!!!

A noter qu’Anya est encore une fois présente, mais que sa storyline n’avance absolument pas. Pourquoi est-elle là ? Qu’elle est sont but ? Qu’est ce qu’elle est ? Un fantôme ? Un esprit ? L’histoire n’avance pas de son côté, et ça devient un peu frustrant je dois dire.

Finalement, on termine avec le meilleur pour la fin : La scène Spike et Buffy. Une scène de patrouille normale… et puis un baiser : PARFAIT. Je n’en dirais pas plus, Lisez 🙂

Pour conclure, l’épisode #11 « Love Dare You » est la première partie d’un mini arc de deux épisodes où Megan Levens prend le relais côté dessin, et ça se voit. Même si on sent une volonté de « copier » les traits de Rebekah Issacs, je trouve que les dessins sont moins bien fait, et on légèrement entachés ma lecture. J’ai bien moins apprécié cet épisode à cause de ça. Et pourtant, je l’attendais au tournant puisqu’il se concentre sur le développement des personnages, et plus précisément, le côté relationnel. Outre ceci, je dirais que l’épisode est très bien construit puisqu’il sépare les personnages en plusieurs mini-histoires. On a alors l’impression de se concentrer sur chaque personnage à la fois pour bien comprendre où ils en sont dans leur vie. Si Alex et Dawn ne bougent pas beaucoup, on a une sacré évolution au niveau d’Andrew et Buffy. Attention, si vous vouliez de l’action, passez votre chemin. Cet arc est uniquement là pour approfondir les personnages, et ce n’est pas plus mal. La fin de l’épisode, j’en suis sûr, réjouira de nombreuses personnages (qui se reconnaîtront) !

Leave a Reply