6.07 Que le Spectacle Commence

6.07 Que le Spectacle Commence

 
Titre US : Once More, With Feeling
Écriture : Joss Whedon
Réalisation : Joss Whedon
Diffusion : 6 novembre 2001
Diffusion : 25 juin 2002
Audience : 5.4 millions de téléspectateurs

Résumé

L’épisode s’ouvre, sans séquence préalable, par un générique dont les images et l’orchestration ont été modifiées pour l’occasion. Le soir d’une journée comme les autres, alors qu’elle patrouille, Buffy se met à chanter le sentiment de détachement qu’elle éprouve à l’égard de l’existence, et les démons qu’elle rencontre et combat lui répondent également en chanson. Le lendemain matin, la Tueuse et ses amis se rendent compte que chacun d’entre eux a chanté et dansé la veille au soir. Ils font, ensemble et en chantant, des suppositions sur les causes de cette situation.

Passages musicaux et dialogués alternent, sans que les personnages ne maîtrisent quoi que ce soit. Toute la ville de Sunnydale est atteinte : ainsi, Buffy découvre des citoyens chantant car un nettoyeur à sec a réussi à enlever une tache de moutarde.

L’envoûtement contraint chacun non seulement à chanter, mais aussi à révéler ses véritables sentiments. Alex et Anya expriment leurs doutes quant à leur mariage. Spike avoue, contre son gré, son amour torturé pour Buffy. Tara, elle, exprime sa passion pour Willow, jusqu’à ce qu’elle découvre, un peu plus tard dans l’épisode, le sort jeté par sa compagne à la fin de l’épisode précédent, sortilège destiné à lui faire oublier leur dispute. Giles se résout quant à lui à abandonner Buffy car il estime être moins une aide qu’une entrave pour l’épanouissement de la jeune femme, qui se repose trop sur lui.

Entre-temps, nous avons fait connaissance avec le responsable de la situation, un démon appelé Sweet. Une de ses victimes prend feu en dansant frénétiquement, sans pouvoir contrôler ses mouvements. Sweet fait kidnapper Dawn par ses acolytes, car il soupçonne à tort que c’est la jeune fille qui l’a invoqué. Il veut faire d’elle sa reine et la ramener en enfer. Buffy part l’affronter au Bronze et, après quelques moments d’hésitation, Giles, Willow et les autres décident d’aller l’aider.

Buffy révèle au cours de l’affrontement et de son dernier solo que ses amis, en la ressuscitant, l’ont tirée du paradis alors qu’ils pensaient la sauver de l’enfer. Elle n’a plus goût à la vie, n’a plus « rien à chanter ». Elle s’apprête à s’enflammer en dansant quand Spike l’arrête, et réussit à la convaincre de continuer à vivre.

Vaincu, Sweet repart en enfer, après avoir hésité à faire d’Alex, qui s’avère être le véritable responsable de l’invocation, sa « reine ». Les membres du gang chantent une dernière chanson en se demandant ce qu’ils vont faire maintenant que leurs secrets n’en sont plus. Spike et Buffy s’arrêtent de chanter avant les autres, sortent du Bronze et s’embrassent sur les notes finales.

Plus d’informations

Si Joss Whedon affirme avoir toujours rêvé, depuis le début de la série, de pouvoir écrire un épisode musical, l’idée ne lui est venue sérieusement que lors de la saison 5, quand il a commencé à organiser chez lui des séances de lecture avec certains acteurs de la série et que l’une d’elles s’est brusquement transformée en concert improvisé. Il a alors voulu profiter du talent de certains de ses acteurs dans le domaine musical, James Marsters et Anthony Stewart Head étant tous deux des chanteurs confirmés ayant eu leurs propres groupes et Amber Benson ayant fait preuve de son talent de chanteuse, pour mettre son projet à exécution.
Le créateur de la série prétend par ailleurs n’avoir eu aucune idée de la façon de procéder pour réaliser un musical, n’ayant jamais composé d’œuvre musicale auparavant.
Joss Whedon a profité de l’intervalle entre la fin de la saison 5 et le début de la saison 6 de la série pour écrire les textes et composer les musiques, en collaboration avec Christophe Beck, de toutes les chansons de l’épisode en tenant compte des désirs de chacun.
Alyson Hannigan, qui déteste sa voix quand elle chante, n’a que très peu de lignes à chanter.
Michelle Trachtenberg a insisté pour avoir peu de chant mais beaucoup de danse.
Les acteurs ont enregistré leurs chansons en studio et se sont entraînés intensivement pour leurs chorégraphies avant de débuter le tournage de l’épisode.
Joss Whedon affirme que celle qui l’a le plus surpris et impressionné est Emma Caulfield, qui est une danseuse de formation.
Sweet, interprété par Hinton Battle, est le « méchant de l’épisode ». À son propos, Whedon souligne que, contrairement à la majorité des autres démons qui n’apparaissent qu’une seule fois, il ne meurt pas à la fin mais, au contraire, se volatilise tout en laissant planer une présence menaçante. Pour Joss Whedon, on ne peut le tuer car il est l’incarnation de la comédie musicale et, tout comme on ne peut défaire ce qu’il a fait, on ne peut supprimer ce qu’il représente.
Que le spectacle commence est le deuxième épisode favori de Joss Whedon (après 2.13 Innocence partie 1).
Il est généralement considéré par les fans comme l’un des meilleurs épisodes de Buffy contre les vampires.
En 2004, un spectacle musical reprenant les chansons de l’épisode a été créé à Boston par Clinton McClung et il a connu un tel succès qu’une tournée a ensuite été organisée à travers les États-Unis.
Jonathan Bernstein, de The Observer, écrit que l’épisode est une réussite à tous les niveaux et « une surprenante démonstration que Joss Whedon a un talent pour les paroles de chansons et les mélodies égal à celui qu’il a démontré durant six saisons pour les dialogues, les personnages et les rebondissements ».
Randy Johnston, du Herald Sun, s’enthousiasme que « tant de choses dans cet épisode merveilleusement culotté prouve que la série peut prendre n’importe quelle direction et réussir malgré tout ».
Scott Feschuk, du National Post, évoque « un mélange rare entre une narration astucieuse et un divertissement flamboyant, une production capable de procurer aux téléspectateurs un ravissement stupéfait et de leur mettre les larmes aux yeux ».
Vinay Menon, du Toronto Star, estime que l’épisode « est original, profondément touchant et, au final, transcendantal. Pour parler simplement, c’est de la télévision à son meilleur niveau ».
Pour Connie Ogle, du Miami Herald, « Que le spectacle commence est de la télévision d’un genre différent, quelque chose qui survient une fois dans une vie » et « devrait être célébré ».
Que le spectacle commence a été nommé au Prix Hugo 2002 dans la catégorie Best Dramatic Presentation. Il était le seul épisode de série télévisée nommé aux côtés des films Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l’anneau (qui a remporté le prix), Shrek, Harry Potter à l’école des sorciers et Monstres et Cie.
L’épisode a également été nommé au Prix Nebula 2003 dans la catégorie du meilleur script.
Dans les Bonus du DVD, il a été révélé qu’en plus de chanter « Rest In Peace », James Marsters l’a aussi joué à la guitare.
Dans une interview, Sarah Michelle Gellar a révélé qu’elle a détesté tourner cet épisode surtout à cause du chant et de la danse pour le chanson « Something to Sing About ». Elle est contente de l’avoir fait, mais qu’elle préférait ne plus jamais avoir à refaire ça.
Joss Whedon à révélé dans les bonus du DVD que les paroles pour la chanson « Under Your Spell » est une métaphore du sexe.
On peut voir la scénariste et productrice Marti Noxon chanter dans l’épisode. Elle chante la chanson de l’amende de Parking.
David Fury, également dans l’équipe technique, fait une apparition et chante la chanson de la Moutarde.
Le petit monstre « Grrr, Arrgh » chante à la fin de l’épisode.
Les trois démons en bois jouent également les trois attaquants de Buffy dans le cimetière au début de l’épisode, ainsi que les trois balayeurs dans la rue quand Alex, Giles et Anya discutent.
Cet épisode a réunit 5.4 millions de téléspectateurs.
Alors que le démon de la danse n’est jamais appelé par son prénom dans l’épisode, on sait d’après le générique de fin ainsi que le script qu’il s’appelle Sweet.
Des figurines de Buffy, Anya et Dawn basées sur cet épisode ont été commercialisé.

Statut Particulier

La principale caractéristique de cet épisode est qu’il s’agit d’une comédie musicale. Sur les 48 minutes que dure l’épisode, 36 minutes sont composées de scènes de chants ou de danses. La durée elle-même de l’épisode est d’ailleurs inhabituelle (c’est l’épisode le plus long de toute la série), Joss Whedon n’ayant pu se résoudre à couper des scènes et s’étant vu accorder le droit de dépasser la durée standard d’un épisode par la chaîne UPN.

Que le spectacle commence est le seul épisode de la série, avec 7.07 Connivences, dont le titre est présenté à l’écran, et son générique est totalement différent du générique habituel pour plonger directement le téléspectateur dans l’ambiance d’un film musical. Dans le même but de rendre hommage aux films musicaux américains des années 1930 à 1950, Joss Whedon a mis l’accent sur les couleurs vives et a privilégié le tournage de longues scènes avec le moins de raccords possibles. Les typographie, musique et coloration du générique ont d’ailleurs été modifiées, dans un style qui rappelle Ma sorcière bien-aimée. Enfin, le grand The End en lettres rouges à la fin de l’épisode renvoie également à l’âge d’or des films musicaux hollywoodiens que Joss Whedon aime tant.

Chronologie
A l’ouverture de l’épisode, Tara trouve un fleur séchée sous l’oreiller de Willow ne sachant pas que c’est une fleur d’oubli. Tara apprendra la vérité par la suite de l’épisode.
Lorsque Giles dit « Tu a parlé à Dawn à propos de l’incident d’Halloween? », il fait référence aux évènements de l’épisode précédent et Giles réalise encore une fois que Buffy compte trop souvent sur lui puisqu’elle lui dit « J’croyais que vous vous en étiez occupé. Qu’est-ce que je ferais sans vous? », ce qui le pousse à quitter Sunnydale dans le prochain épisode.
En V.O, lorsque Buffy dit « Dawn’s in trouble. Must be Tuesday », c’est une référence à la chaîne UPN qui diffuse les épisodes de Buffy tous les Mardis soirs. Buffy était également diffusée les mardis sur la WB.
Quand Buffy demande au groupe si ils ont poussé la chansonnette, chacun révèle le moment où tout à commencé. Giles jouait de la guitare et chantait dans un hôtel quand il a entendu un orchestre l’accompagner et toute l’équipe de l’hôtel dansait sur sa musique. Willow et Tara se mirent à chanter alors qu’elles faisaient la vaisselle après avoir mangé; il y avait un vers entier sur le Couscous. Alex et Anya se disputaient lorsque leurs mots se mirent à rimer et ils se mirent à chanter. Alex trouve tout ça très perturbant alors que c’est lui qui a enclenché le sortilège. Willow, au contraire, trouve ça marrant, alors qu’elle ne chante que très peu.
Anya a peur que ses chansons ne soient pas des tubes.
En V.O, Anya chante « His penis got diseases from a Chumash tribe », en référence aux évènements de l’épisode 4.08 L’Esprit Vengeur où Alex a attrapé des maladies comme la syphilis.
Dawn termine la chanson « Something to Sing About » par la phrase que Buffy lui a dite avant de mourir: « La chose la plus difficile en ce monde, c’est d’y vivre ».
Dans l’épisode 7.05 Crise d’Identité de la saison 7, il y a un flashback avec Anya et Alex faisant référence à l’épisode musical. Anya chante d’ailleurs une nouvelle chanson appelée « Mrs. Xander Harris ». On peut également entendre un morceau de la chanson sur la Moutarde.
Musiques
Main Title – Christopher Beck
Ouverture / Going Through the Motions – Sarah Michelle Gellar
I’ve Got a Theory / Bunnies / If We’re Together – Benson, Brendon, Caulfield, Gellar, Hannigan, Head
The Mustard – David Fury
Under Your Spell – Amber Benson
I’ll Never Tell – Emma Caulfield & Nicholas Brendon
The Parking Ticket – Marti Noxon
Rest in Peace – James Marsters
Dawn’s Lament – Michelle Trachtenberg
Dawn’s Ballet – Christopher Beck
What You Feel – Hinton Battle (Sweet
Standing – Anthony Stewart Head
Under Your Spell / Standing (Reprise) – Anthony Stewart Head & Amber Benson
Walk Through the Fire – Battle, Benson, Brendon, Caulfield, Gellar, Hannigan, Head, Marsters
Something to Sing About – Sarah Michelle Gellar
What You Feel (Reprise) – Hinton Battle (Sweet)
Where Do We Go from Here? – Benson, Brendon, Caulfield, Gellar, Head, Marsters, Trachtenberg
Coda – Gellar & Marsters
End Credits – Christopher Beck

The Bronze


Erreurs & Inattentions
On peut voir Amber Benson rire lorsqu’elle danse sur la chanson « Something to Sing About » pendant les paroles « and every single verse / can make it that much worse ».
On peut voir la robe que Sweet enfile magiquement à Dawn avant qu’il fasse le sortilège. Lors du gros plan sur le visage de Dawn, on peut voir que son t-shirt a changé.
Citations
Alex : Tu respectes le pain au lait et tu domptes le beignet.
Spike : T'es juste venue me pomper des infos ?
Buffy : Qu'est-ce que tu voulais que je te pompe d'autre ? J'en reviens pas de ce que je viens de dire.
Alex : Ça veut dire que ce sera... moi la reine.
Sweet : C’est tentant... Mais je crois qu’on en restera là pour cette fois. 
Dawn : J’ai mis un ptérodactyle au monde.
Anya : Oh, mon dieu, il a chanté ?
Giles : Je suis sur que Willow et Tara se donnent beaucoup de mal.
Alex : Ou de bien !
Buffy: Euh, Alex !

Épisodes Stills

Tournage

Trailers


Leave a Reply